ACQUEVILLE

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

La commune est au nord-est de la Suisse Normande. Son bourg est à 10 km au sud de Bretteville sur Laize, à 11 km à l’est de Thury-Harcourt et à 17 km à l’ouest de Falaise.

FICHE D’IDENTITÉ

  • Canton de Thury Harcourt
  • Arrondissement de Caen
  • Superficie : 665 ha
  • Population 2017 : 198 habitants
  • Noms des Habitants : Les Acquevillais et Acquevillaises
  • Origine du nom : du latin aqua et villa « ville d’eau »

 

HISTORIQUE

Le nom des seigneurs d’acqueville est mentionné dans la liste des guerriers de la conquête de l’Angleterre au XIè siècle. Plusieurs d’entre eux sont nommés pour des donations faites en divers temps à différents établissements religieux. Notamment, le nom de Jean d’Acqueville est cité pour le don qu’il fait à l’abbaye de Saint-André de Gouffern en 1284. Au XVè siècle, la seigneurie d’Acqueville passe probablement à la maison de Clinchamps. Acqueville possède du XVè au XVIIè siècle un manoir qui est la maison la plus importante avant la construction du château de la Motte. Grâce à la ferme du château, la commune développe son activité agricole qui reste au fil des siècles, prépondérantes. Seul deux moulins, l’un au lieu dit le Bactot, le second situé près du Manoir, sont la source d’autres revenus. Ces deux moulins sont détruits, il y a plus d’un siècle. Les champs dits « du Grand Moulin » en conservent le souvenir. Le dernier commerce, une épicerie, ferme il y a plus de trente ans. Acqueville demeure une commune rurale où quelques fermes subsistent, ainsi que de nombreuses maisons d’habitation principale de personnes travaillant sur Caen, Condé et Falaise, et quelques résidences secondaires.

CURIOSITÉS

  • Eglise St AUBIN XIè, XIIè, XIIIè siècles
  • Retable du Maître-Autel XVIIè siècle
  • Manoir XVè et XVIIIè siècles
  • Château de la Motte Début du XVIIè siècle et entre 16602 et 1694
  • Ferme de la Cour-Fontaine XVIIIè et XIXè siècle
  • Ancien Presbytère XIXè siècle

TRAVAUX ET PROJETS EN COURS